De nos jours, l’augmentation des prix des produits frais, le manque de temps pour cuisiner et la pollution entraînent une détérioration de notre alimentation. Comment y faire face ? 

Les acides gras essentiels oméga-3 préservent le bien-être de notre organisme si consommés quotidiennement et en quantité suffisante. Nos modes de vie ont fait que la quantité d’oméga-3 que nous consommons quotidiennement est insuffisante. Dans cet article, nous allons vous montrer comment équilibrer vos niveaux d’oméga-3 pour une vie saine.

Les choses les plus importantes à savoir

complement-omega3-cgoodLes oméga-3 sont un groupe d’acides gras essentiels comprenant les acides gras docosahexaénoïque (DHA), eicosapentaénoïque (EPA) et alpha-linolénique (ALA).

Ces graisses saines font partie de la membrane des cellules de l’organisme et contribuent à préserver le fonctionnement du cerveau, du cœur, des os et des muscles.

Nous pouvons combler notre déficit en oméga-3 en prenant un supplément. Dans ce cas, il faut faire attention aux allergènes du produit, à sa sécurité, aux acides gras qu’il contient, à sa date de péremption et à son rapport qualité/prix.

Heureusement, il existe aussi des produits adaptés aux végétaliens et aux végétariens.

Les meilleurs suppléments d’oméga-3 du marché : nos recommandations

Omega 3 & Krill d'Antarctique | Huile de...
Complement Alimentaire Omega 3 6 9 - 60...

Les agences de sécurité alimentaire ont découvert un grand nombre de suppléments d’oméga-3 qui proposent des produits dont la quantité de nutriments est inférieure à celle annoncée, ou dont le contenu est partiellement altéré. N’ayez crainte, les articles de notre classement sont d’excellente qualité et sont les préférés de centaines de consommateurs comme vous.

Les meilleures capsules d’oméga-3

Omega 3 3000mg • Huile de Poissons...
  • 🥇 LES MEILLEURS OMEGA 3 NUTRIPURE a...
  • 💪 ESSENTIEL POUR VOTRE CORPS Les oméga 3 sont...

Ces capsules sont parfaites pour les personnes souffrant d’une grave carence en oméga-3. Sa dose de 3 grammes (dans 3 capsules) d’acides gras docosahexanoïque (DHA) et eicosapentaénoïque (EPA) aidera à équilibrer la balance des graisses saines dans notre corps. Son apport supplémentaire en vitamine E nous donnera également des effets antioxydants.

Bien que les effets de ce type de compléments apparaissent généralement après deux ou trois mois d’utilisation, certains consommateurs affirment avoir remarqué une amélioration de leur santé après seulement deux semaines de consommation. Le soulagement des symptômes de la fatigue et de l’anxiété a émerveillé les acheteurs. Ces capsules permettent également d’obtenir une peau plus lisse et plus hydratée.

Les meilleures capsules d’oméga 3 pour les végétaliens

Vegan Oméga 3 - Huile d'Algues, 90...
  • Contient 250 mg DHA par capsule, 90 capsules par...
  • Vegan enregistré auprès de la 'Vegan Society',...

Si vous avez une carence en acides gras oméga 3, ce produit  est idéal pour vous. Il s’agit d’un pack de 90 gélules qui vous apportera la dose quotidienne nécessaire d’acides gras essentiels EPA et DHA. Ce dernier contribue au bon fonctionnement du cerveau et de votre vue, tandis que l’EPA vous aidera à réguler votre tension artérielle.

De plus, ces capsules sont fabriquées à partir d’algues et sont parfaites pour les régimes végétaliens. Que vous soyez un athlète ou non, vous voudrez les avoir avec vous tout le temps !

Le supplément préféré des acheteurs en ligne

Oméga 3, 6 & 9 1000mg |240...
  • FORMULE SYNERGIQUE combinant l'huile de poisson,...
  • SOURCE NATURELLE D'ACIDES GRAS: Notre Oméga 3, 6...

Deux capsules de ce complément fournissent 2 grammes d’oméga-3 par jour. Si nous mangeons souvent du poisson, nous pourrions consommer une seule capsule (1 gramme de DHA+EPA) et prolonger la durée de vie de notre complément. En outre, les consommateurs atteints de la maladie cœliaque peuvent utiliser cet article sans gluten sans aucun souci.

Les commentaires sur ce supplément sont très positifs. La première vertu que les acheteurs louent est la texture des gélules, qui sont très faciles à avaler. Les consommateurs ont remarqué des améliorations de leur mémoire et de leur profil de cholestérol après une utilisation continue de ces gélules et n’ont pas ressenti d’effets secondaires. Un achat très judicieux.

Le choix idéal pour les coeliaques et les personnes intolérantes au lactose

Les personnes plus compatissantes ont une autre raison d’acheter leur supplément d’oméga-3 auprès de cette marque britannique. En plus de fabriquer un produit de haute qualité adapté aux personnes coeliaques et intolérantes au lactose, Nu U Nutrition reverse un pourcentage de toutes ses ventes à des causes caritatives. Un paquet de ce produit vous permettra de vous supplémenter pendant un an.

Plus de deux cents avis positifs approuvent cet article, qui a été testé par les consommateurs les plus exigeants. Ce complément ne contient pas de polluants dangereux, ne laisse pas d’arrière-goût de poisson après ingestion et ne produit pas d’effets secondaires désagréables s’il est pris aux doses recommandées. Il a contribué à améliorer la mémoire des acheteurs.

Le meilleur supplément 

Les Laboratoires Ibornatur sont si confiants dans la pureté, la puissance et l’efficacité de leur complément qu’ils offrent un remboursement complet à tout consommateur qui ne serait pas satisfait de son achat. Ce fabricant espagnol synthétise ses produits conformément aux réglementations européennes. Nous pouvons donc être sûrs qu’ils ne contiennent pas de toxines dangereuses.

Les personnes qui ont acheté ce complément ont été stupéfaites. Ces gélules ont contribué à améliorer la mémoire de personnes se remettant de processus dépressifs, ont redonné de l’énergie aux acheteurs les plus fatigués et ont réduit les désagréments menstruels de certains consommateurs. La plupart des personnes qui les ont achetés, renouvellent leur achat.

Guide d’achat : ce que vous devez savoir sur les oméga-3

Toutes les graisses ne sont pas mauvaises. Les acides gras essentiels sont des nutriments indispensables à la formation des revêtements cellulaires qui permettent à notre organisme de fonctionner de manière optimale. Dans ce groupe se trouvent les oméga-3, des graisses saines qui aident à contrôler l’inflammation et à équilibrer d’innombrables processus dans notre système.

Qu’est-ce que les oméga-3 ?

Les oméga-3 sont des acides gras polyinsaturés. Leur structure moléculaire (avec plus d’une double liaison entre les atomes de carbone) leur confère des propriétés bénéfiques pour l’organisme. Ces nutriments sont également appelés acides gras essentiels, car ils ne peuvent être synthétisés par l’organisme et doivent être ingérés quotidiennement pour rester en bonne santé.

Dans ces molécules, le dénominateur oméga-3 fait référence à la position occupée par la première double liaison entre les atomes de carbone. Ainsi, on retrouve d’autres familles d’acides gras, comme les oméga-6 et les oméga-9. On connaît actuellement neuf types différents d’acides gras oméga-3. 

La plupart des études ont porté sur les acides gras docosahexaénoïque (DHA), eicosapentaénoïque (EPA) et alpha-linolénique (ALA). Bien que certains experts aient émis des doutes raisonnables quant à l’efficacité de l’ALA, les essais réalisés avec le DHA et l’EPA semblent indiquer que ces composés ont des fonctions protectrices et anti-inflammatoires :

Contrôle de la coagulation : il a été observé que les oméga-3 sont capables d’agir sur la coagulation du sang, empêchant les cellules de former des caillots et diminuant ainsi le risque cardiovasculaire.

Contrôle du profil lipidique (équilibre des graisses) : les oméga-3 peuvent réduire les taux de cholestérol et de triglycérides. Ils peuvent également prévenir ou entraver la formation de plaques d’athérome (cholestérol) sur les artères principales. Ce processus (athérosclérose) est une cause majeure des maladies cardiovasculaires.

Contrôle de l’inflammation : certaines études ont trouvé une association entre des niveaux élevés d’oméga-3 dans le sang et une réduction des processus inflammatoires. Plusieurs pathologies liées à une inflammation incontrôlée (maladie de Crohn et colite ulcéreuse, par exemple) pourraient bénéficier de la consommation de ces acides gras.

Composition des membranes cellulaires : les oméga-3 sont des composants essentiels des cellules. Il a été démontré que la rétine et les neurones dépendent des oméga-3 pour leur bon fonctionnement.

Croissance et développement du cerveau : les acides gras oméga-3 sont essentiels au bon développement du tissu neural chez les nourrissons, les enfants et les adolescents.

Contrôle de la pression artérielle : les oméga-3 ont des effets sur les parois des vaisseaux sanguins (empêchant leur contraction incontrôlée), sur les cellules de coagulation (plaquettes) et sur les cellules cardiaques (améliorant leur capacité à se dilater). Tous ces facteurs exerceraient une influence positive sur la pression artérielle, en réduisant ses valeurs.

Quels sont les symptômes d’une carence en oméga-3 ?

Les acides gras essentiels sont indispensables au maintien de la structure cellulaire. N’oubliez pas que notre corps n’est pas capable de générer des oméga-3 de manière autonome. Ces graisses saines doivent être obtenues par une alimentation équilibrée. La liste suivante indique les besoins recommandés en oméga-3 pour chaque groupe de population :

  • Nourrissons de 0 à 12 mois – 0,5 gramme
  • Filles et garçons 1-3 ans – 0,7 grammes
  • Filles et garçons de 4 à 8 ans – 0,9 gramme
  • Filles 9-13 ans – 1 gramme
  • Garçons 9-13 ans – 1,2 grammes
  • Adolescents (femmes) de 13 à 18 ans – 1,1 gramme
  • Adolescents (hommes) de 13 à 18 ans – 1,6 gramme
  • Femelles adultes – 1,1 gramme
  • Femmes enceintes – 1,4 gramme
  • Femmes allaitantes – 1,3 gramme
  • Mâles adultes – 1,6 grammes

Les experts de la santé conseillent de consommer 1 à 3 grammes d’acides gras essentiels oméga-3 pour préserver la santé cardiovasculaire. Il faudra également tenir compte du rapport entre les oméga-3 et les oméga-6 dans notre alimentation. Il est recommandé d’ingérer ces graisses saines de manière équilibrée (une graisse oméga-3 pour chaque graisse oméga-6).

Malheureusement, le régime alimentaire moderne privilégie les acides gras oméga-6 (présents dans les aliments transformés riches en huiles de tournesol et de maïs) par rapport aux oméga-3. Bien que les oméga-6 soient également considérés comme des acides gras essentiels, une surconsommation d’oméga-6, associée à une diminution de l’apport en oméga-3, peut entraîner un certain nombre de problèmes :

  • Peau sèche et sensible
  • Peau à tendance acnéique
  • Cheveux secs, ternes et crépus
  • Ongles cassants
  • Soif constante
  • Insomnie
  • Difficulté à se concentrer
  • Sautes d’humeur
  • Déséquilibre du taux de cholestérol
  • Détérioration de la santé cardiovasculaire

Quels sont les facteurs qui augmentent le risque de carence en oméga-3 ?

La quantité quotidienne recommandée d’acides gras oméga-3 pour un adulte se situe entre 1 et 1,6 gramme. Cependant, il est possible qu’une alimentation déséquilibrée et certaines pathologies rendent plus difficile l’obtention d’acides gras oméga-3. Si vous appartenez à l’un des groupes suivants, votre risque de carence en oméga-3 peut être plus élevé que la normale :

Les personnes qui suivent un régime alimentaire riche en aliments transformés et raffinés : les fast-foods, les aliments frits et les glucides raffinés fournissent de grandes quantités d’oméga-6 et des doses minimales (voire nulles) d’oméga-3. Ce type de régime vous rendra très vulnérable à un manque de graisses saines et augmentera votre risque cardiovasculaire.

Végétaliens et végétariens : les régimes végétaliens et végétariens peuvent être équilibrés et sains. Cependant, les régimes à base de plantes fournissent des quantités élevées d’acide gras oméga-3 ALA et des quantités minimales de DHA et EPA. Certains experts estiment que l’ALA est moins bénéfique pour la santé que le DHA et l’EPA.

Les personnes atteintes de maladies inflammatoires chroniques : des niveaux réduits d’acides gras oméga-3 ont été signalés dans des maladies telles que la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn. Ces pathologies peuvent provoquer une malabsorption intestinale qui contribue à entraver l’apport correct d’oméga-3.

Aujourd’hui, les nutritionnistes recommandent à la population d’augmenter la consommation d’acides gras essentiels oméga-3. Mais, en outre, ils conseillent également de réduire, autant que possible, notre consommation quotidienne d’acides gras oméga-6. Il a été démontré que les acides gras oméga-6 peuvent entrer en compétition avec les acides gras oméga-3 et entraver leurs effets bénéfiques.

Quels sont les aliments riches en oméga-3 ?

L’aliment le plus riche en acides gras oméga-3 est sans aucun doute le poisson. Les poissons d’eau froide contiennent une très grande quantité de graisses saines, c’est pourquoi il est conseillé d’en manger deux à trois fois par semaine. Dans le tableau suivant, vous trouverez la teneur en oméga-3 (DHA et EPA) des principales sources alimentaires de ces acides gras.

Si vous avez banni les produits d’origine animale de votre alimentation, vous n’avez pas à souffrir d’un manque de graisses saines. Vous trouverez des sources végétaliennes d’oméga-3 dans les produits énumérés ci-dessous. Gardez toutefois à l’esprit que ces aliments fournissent principalement de l’ALA, un acide gras qui peut être moins efficace que ses homologues animaux.

Cependant, il existe des sources végétales riches en acides gras oméga-3 tels que le DHA et l’EPA. Les algues les plus populaires dans le domaine de la nutrition (nori, spiruline et chlorella) contiennent des quantités élevées de ces nutriments (1% du contenu total). Malheureusement, ces délices ne sont pas courants dans l’alimentation occidentale, étant consommés sporadiquement.

Qui peut bénéficier d’un supplément d’oméga-3 ?

Si votre régime alimentaire ne vous permet pas de couvrir vos besoins quotidiens en acides gras essentiels oméga-3, vous pouvez opter pour un complément qui fournit une dose optimale d’EPA et de DHA. Ce complément alimentaire peut contribuer à renforcer notre régime alimentaire, surtout si nous appartenons à l’un des groupes énumérés ci-dessous :

Les personnes qui ont une alimentation déséquilibrée : adopter de nouvelles habitudes saines (une alimentation équilibrée et un exercice physique quotidien) sera l’attitude qui nous sera la plus bénéfique pour améliorer notre santé. Toutefois, les oméga-3 réduiront les dommages subis par notre organisme si nous ne nous sentons pas prêts à modifier radicalement notre mode de vie.

Personnes commençant un régime amaigrissant : les régimes amaigrissants sont pauvres en calories et peuvent présenter des carences en de nombreux nutriments. Un supplément d’oméga-3 aidera à combler ces carences et, selon certaines études, pourrait contribuer à la perte de masse corporelle en inhibant la sensation de faim.

Les personnes qui veulent prendre du poids : paradoxalement, d’autres études ont montré que les oméga-3 peuvent augmenter l’appétit chez certaines personnes, contribuant ainsi à une prise de poids saine.

Les personnes qui veulent des cheveux plus sains : une étude sur l’acide oméga DHA a montré que ces graisses saines sont capables de stimuler la phase de croissance des cellules du follicule pileux. Cela pourrait nous aider à obtenir des cheveux plus longs et plus soyeux.

Les personnes qui veulent prendre du muscle : une étude a montré que la consommation de DHA et d’EPA associée à des protéines et des glucides pouvait favoriser la croissance de la masse musculaire chez certaines personnes.

Fumeurs : les effets délétères du tabac sur l’organisme sont bien connus. Il a été démontré que la consommation d’oméga-3 peut réduire les dommages que ce médicament exerce sur les parois artérielles.

Les personnes qui détestent le poisson : il y a des personnes qui ne supportent pas le goût du poisson. Une alternative proposée par certains nutritionnistes est d’obtenir une quantité adéquate d’oméga-3 par le biais de suppléments.

Les personnes stressées : le stress est le coupable de nombreuses maladies dans notre environnement. Un mode de vie exigeant peut augmenter notre tension artérielle, oxyder nos tissus et provoquer des lésions tissulaires accélérées. Les oméga-3 protégeraient les artères et le muscle cardiaque, contribuant ainsi à réduire les ravages du stress sur notre système.

Les personnes d’origine africaine : les personnes ayant des racines afro-latines, afro-américaines ou africaines présentent un risque cardiovasculaire plus élevé que les personnes de race blanche. Certains experts ont proposé que la supplémentation en oméga-3 puisse diminuer le risque de problèmes cardiovasculaires chez ces personnes.

Les personnes qui veulent contrôler leurs taux de triglycérides et de cholestérol : les oméga-3 peuvent contribuer à réduire le cholestérol total et les triglycérides, ce qui peut diminuer le risque cardiovasculaire chez certaines personnes. Bien que ce complément puisse être pris en même temps que les statines (médicaments contre le cholestérol), il ne doit jamais remplacer les statines.

Végétaliens et végétariens : les végétaliens et les végétariens bénéficieront d’un supplément d’oméga-3 qui fournit du DHA et de l’EPA (généralement par le biais d’un supplément alimentaire à base d’algues) pour reconstituer leurs réserves d’oméga-3 de manière beaucoup plus efficace que la consommation d’ALA.

D’autre part, les suppléments d’acides gras oméga-3 ont été utilisés dans la pratique médicale et expérimentale comme traitement de diverses maladies et affections chroniques. Dans ces cas, la consommation de ces acides gras essentiels s’est avérée cliniquement efficace dans les cas suivants :

  • Dépression et anxiété : certaines études ont établi une relation entre la consommation d’acides gras oméga-3 (en particulier l’EPA) et une réduction des symptômes d’anxiété et de dépression. On a également constaté une amélioration de l’humeur en général chez les personnes ayant consommé ces compléments.
  • Dégénérescence maculaire liée à l’âge : la dégénérescence maculaire est la principale cause de cécité chez les personnes âgées. Certaines études ont montré que le maintien de niveaux adéquats d’oméga-3 peut aider à prévenir l’apparition de cette maladie.
  • Développement du cerveau du fœtus et du nourrisson : les acides gras oméga-3 (en particulier le DHA) sont essentiels au bon développement du cerveau du fœtus. Des études ont établi un lien entre des concentrations adéquates d’oméga-3 chez la mère pendant la grossesse et une réduction des problèmes de développement intellectuel chez l’enfant.
  • Risque cardiovasculaire : on a constaté que la prise de suppléments d’oméga-3 peut réduire la pression artérielle, augmenter le HDL ou “bon” cholestérol, réduire le LDL ou “mauvais” cholestérol et prévenir la formation de plaques de cholestérol dans les artères des personnes dont les niveaux d’oméga-3 sont initialement déficients.
  • Processus inflammatoires : il a été démontré que la consommation d’acides gras essentiels oméga-3 peut contrôler la production de molécules responsables de l’inflammation. Les personnes ayant un apport régulier en oméga-3 présentaient moins de marqueurs inflammatoires que celles ayant des niveaux déficients.
  • Santé osseuse : certaines études ont mis en évidence une relation positive entre la consommation d’acides gras oméga-3 et l’augmentation de la densité osseuse, ce qui peut réduire le risque de fractures à long terme.
  • Troubles menstruels : certaines recherches ont montré que les femmes ayant des niveaux d’oméga-3 plus élevés avaient des crampes menstruelles moins fortes, l’effet de ces suppléments étant comparable à celui de l’ibuprofène.
  • Insomnie : il a été observé qu’une supplémentation en capsules d’oméga-3 riches en DHA peut atténuer les symptômes de l’insomnie chez les personnes dont les niveaux de ces acides gras étaient auparavant faibles.
  • Rides et ridules : le DHA est un composant essentiel des membranes des cellules épithéliales (peau). Des niveaux adéquats de cet acide gras sont nécessaires pour maintenir la peau hydratée et élastique, contribuant ainsi à protéger l’épiderme des dommages environnementaux responsables du vieillissement prématuré.

Le potentiel des oméga-3 pour combattre la maladie d’Alzheimer, la maladie de Crohn, l’asthme infantile et même le cancer a également été étudié. Les résultats sont très prometteurs, mais il ne faut pas oublier que ces bénéfices ne concernent que les personnes souffrant d’une carence initiale en oméga-3 et non l’ensemble de la population.

Quels types de suppléments d’oméga-3 existe-t-il ?

Vous trouverez différents suppléments d’oméga-3 sur le marché. Si tous ces compléments alimentaires offrent des acides gras essentiels en quantités variables, c’est la source de ces nutriments qui les différencie. Vous trouverez de plus amples informations sur chaque type de supplément d’oméga-3 dans la liste ci-dessous :

Les compléments naturels à base d’huile de poisson : Ce type de complément contient des quantités élevées de DHA et d’EPA. Ses ingrédients étant naturels et non transformés, il contient également les nutriments typiques du poisson (vitamines A, D et K2).

Les suppléments d’huile de poisson transformée : La transformation de l’huile de poisson élimine les contaminants (mercure et plomb) qui peuvent se trouver dans ces aliments. En outre, la matière première est généralement plus concentrée, ce qui permet d’obtenir une teneur encore plus élevée en DHA et EPA.

Compléments à base d’huile d’extrait de moule : Ces compléments contiennent un extrait de la moule de Nouvelle-Zélande (également connue sous le nom de moule à lèvres vertes). Ce type de supplément est difficile à trouver, bien qu’il ait été lié à un meilleur contrôle de l’inflammation par rapport à d’autres articles oméga-3 basés sur d’autres matières premières.

Compléments à base d’huile de krill : Le krill est un minuscule crustacé océanique qui fournit de grandes quantités d’oméga-3 et d’antioxydants. La courte espérance de vie de ce petit animal signifie que la quantité de contaminants qu’il acquiert tout au long de son existence est minime, ce qui en fait une excellente option pour concentrer son huile sous forme de supplément.

Les compléments à base d’huile de phoque : Il existe des compléments à base d’huile extraite du lard qui recouvre les phoques. Bien que les suppléments fabriqués à partir de cette matière première soient d’une grande pureté, le dilemme éthique de la chasse aux phoques éclipse l’attrait de ce type de supplément.

Suppléments d’extraits d’algues : Ce supplément est le seul de notre liste à convenir aux végétaliens et aux végétariens. Pour sa création, l’huile est extraite d’algues et de microalgues riches en DHA et EPA. Cet article est également plus respectueux de l’environnement, car la culture des algues est moins nocive pour l’écosystème que la pêche ou la chasse.

En général, ces compléments sont conditionnés dans des capsules de gélatine molle. Pour les végétaliens, il existe des alternatives exemptes de produits animaux (par exemple, les boyaux de cellulose). Il est également possible d’acheter ces compléments sous la forme d’une bouteille d’huile. Dans ce cas, le produit sera dosé à l’aide de compte-gouttes ou de cuillères à café.

Comment dois-je prendre mon supplément d’oméga-3 ?

La supplémentation en acides gras essentiels oméga-3 ne devrait présenter aucune difficulté, et il suffit de suivre les instructions du fabricant pour doser correctement le produit. Toutefois, nous avons résumé les principales recommandations afin que vous puissiez tirer le meilleur parti de votre supplément :

Quelle dose dois-je prendre ? 

Il n’existe pas de dose fixe pour la supplémentation en oméga-3. Toutefois, il existe une limite inférieure connue (250 milligrammes) et une limite supérieure (3 grammes). En fonction de votre carence en oméga-3, choisissez un complément dont le dosage se situe entre ces valeurs. La plupart des personnes utilisent des doses comprises entre 250 milligrammes et 1 gramme par jour.

À quelle heure dois-je prendre mon supplément ? 

Il n’existe pas de consensus général quant au meilleur moment pour prendre un supplément d’oméga-3. Certains consommateurs signalent toutefois que la prise d’oméga-3 le soir les aide à s’endormir.

Avec ou sans nourriture : prenez ces compléments avec les principaux repas. La composition grasse des compléments nutritionnels oméga-3 augmentera leur absorption s’ils sont pris avec des aliments gras (par exemple, de l’avocat, des vinaigrettes à base d’huile d’olive ou des produits animaux).

Enfin, n’oubliez pas que les bienfaits des suppléments d’oméga-3 n’apparaissent qu’après environ deux à trois mois d’utilisation quotidienne continue. Vous devrez faire preuve de patience et de constance lorsque vous vous supplémenterez avec ces produits si vous voulez obtenir des résultats. Vous pouvez arrêter de prendre ces compléments à tout moment, de préférence lorsque votre alimentation vous apporte l’AJR en oméga-3.

Quelles précautions dois-je prendre lors d’une supplémentation en oméga-3 ?

La dose maximale recommandée d’oméga-3 est de 3 grammes par jour. Cette quantité prend en compte les acides gras ingérés ainsi que ceux obtenus par supplémentation. Le dépassement de ce dosage peut entraîner des effets indésirables allant du simple inconfort à de véritables complications aux conséquences graves :

  • Douleurs d’estomac
  • Nausées
  • Diarrhée
  • Reflux gastro-œsophagien (brûlures d’estomac)
  • Tension artérielle trop basse (hypotension)
  • Fibrillation auriculaire
  • Toxicité de l’excès de vitamine A et lésions hépatiques
  • Problèmes de coagulation du sang (saignement excessif)
  • Accident vasculaire cérébral

Les dernières complications mentionnées ci-dessus (fibrillation auriculaire, toxicité hépatique, hémorragie et accident vasculaire cérébral) sont rares et affecteraient principalement les personnes ayant une prédisposition à souffrir de ces types de pathologies. Limitez la dose quotidienne à un maximum de 3 grammes par jour et consultez un médecin si des effets indésirables apparaissent.

Dans les paragraphes précédents, nous avons souligné la capacité des oméga-3 à s’opposer à la coagulation du sang. Cet effet peut s’ajouter à celui des médicaments anticoagulants pris par certaines personnes (comme la warfarine), augmentant ainsi le risque de saignement dangereux. Ce complément n’est pas recommandé aux personnes prenant des médicaments anticoagulants.

Bien que ce complément ait été utilisé avec succès chez les femmes enceintes et même chez les jeunes enfants, il n’est pas recommandé de le prendre sans discernement par ces personnes. Ces personnes ont une physiologie plus vulnérable et tout produit de supplémentation doit être approuvé et suivi par un professionnel de la santé ou de la diététique.

Critères d’achat

prix-complement-omega3Tout au long de cet article, nous avons partagé avec vous tous les secrets des acides gras oméga-3. Mais comment choisir le meilleur complément ? Dans les lignes qui suivent, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour choisir un produit à base d’oméga-3 qui réponde à toutes vos exigences en termes d’efficacité, de rendement et de rapport qualité-prix.

Allergènes et intolérances

De nombreux suppléments d’oméga-3 sont fabriqués en tenant compte de la présence d’allergies dans la population. De plus, ces compléments alimentaires peuvent être utilisés par les personnes allergiques au poisson pour équilibrer leur taux d’oméga-3. Toutefois, la capsule ou les huiles contenues dans ces articles peuvent provoquer des réactions désagréables chez certaines personnes.

N’oubliez pas de toujours vérifier l’étiquetage de votre produit complémentaire avant d’effectuer votre achat. Si vous êtes allergique au gluten, au soja, au lactose ou au poisson, assurez-vous que l’article que vous achetez est exempt de ces composés. Si les informations ne sont pas suffisamment claires, n’hésitez pas à contacter le fabricant.

Alimentation végétalienne et végétarienne

Bien que la plupart des gélules d’oméga-3 contiennent des produits animaux, vous pouvez trouver des compléments à base d’algues qui répondent aux exigences des régimes végétaliens et végétariens. N’oubliez pas de vérifier que la capsule de votre complément est fabriquée à partir de cellulose et non de gélatine (qui est d’origine animale).

Sécurité

La pollution des océans affecte sans relâche la vie marine. Aujourd’hui, la teneur en substances toxiques du poisson est un sujet de grande préoccupation pour les personnes consciencieuses. Un consommateur de suppléments d’oméga-3 pourrait se demander si l’huile de poisson ou d’algues contient également des quantités dangereuses de plomb ou de mercure.

Heureusement, les processus de raffinage auxquels ces articles sont soumis éliminent une grande partie des métaux lourds qui contaminent la vie marine. Les suppléments de krill et d’algues constituent une option plus naturelle et non toxique. Même l’huile de poisson naturelle contient moins de contaminants que la chair de poisson.

Combinaison d’acides gras

Il est recommandé de choisir un complément qui fournit une quantité équilibrée de DHA et d’EPA, les acides gras essentiels oméga-3 les plus efficaces pour améliorer la santé de la majorité de la population. Les huiles de chia et de chanvre contiennent de l’ALA, un acide gras oméga-3 végétal mais dont la supplémentation n’est pas recommandée en raison de sa faible efficacité.

Date d’expiration

Faites attention à la date d’expiration de votre supplément d’oméga-3. Ces acides gras sont sensibles à un processus de détérioration moléculaire connu sous le nom de rancissement qui réduit leur efficacité. Choisissez donc un produit qui a une longue demi-vie et conservez-le dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière et des températures extrêmes.

Rapport qualité-prix

Le prix moyen des suppléments d’oméga-3, quelle que soit leur origine, se situe entre 20 et 25 euros. Les articles dont le coût est plus élevé sont généralement des produits végétaliens ou à base de krill. Dans ce cas, nous vous conseillons de dépenser un peu plus pour votre supplément, car ces deux matières premières sont des produits riches en nutriments et d’excellente qualité.

Résumé

Les acides gras essentiels oméga-3, comme leur nom l’indique, sont des nutriments inestimables pour l’organisme. Le mode de vie occidental a entraîné un déséquilibre entre ces graisses saines et d’autres lipides tels que les oméga-6. Si nous voulons rester en bonne santé plus longtemps, nous devons nous efforcer de maintenir l’équilibre entre ces nutriments.

Les personnes dont le taux d’oméga-3 est insuffisant peuvent préserver leur santé cardiovasculaire, cérébrale et métabolique en se supplémentant en huiles d’algues, de poisson ou de crustacés. Utilisez ces capsules comme point de départ d’une nouvelle vie saine et vous ne le regretterez pas. Qu’attendez-vous pour essayer les oméga-3 ?