On nous a toujours dit que pour rester en bonne santé, il suffisait d’avoir une alimentation équilibrée, de faire de l’exercice et de ne prendre aucune drogue. Mais y a-t-il autre chose que l’on puisse faire pour éviter de tomber malade ? Si votre santé est importante pour vous, le terme “régime alcalin” ne vous sera pas étranger.

Le régime alcalin est une hygiène de vie qui aide à réguler la quantité de substances acides que nous absorbons par le biais de notre alimentation. Ses adeptes insistent sur le fait que cela permet de prévenir ou de guérir de nombreuses maladies. Les scientifiques, cependant, sont plutôt sceptiques quant à cette affirmation. 

La chose la plus importante

supplement-regime-alcalin-cgoodLe régime alcalin est un mode d’alimentation qui interdit les aliments considérés comme “acides” (viande, produits laitiers, céréales et aliments transformés) et favorise la consommation de produits “alcalins” (fruits, légumes et légumineuses).

L’objectif du régime alcalin est de traiter et de prévenir des maladies graves (cancer, hypertension et ostéoporose, entre autres) en contrôlant les niveaux d’acide dans l’alimentation.

Malheureusement, le régime alcalin n’a pas de base scientifique solide. Cependant, augmenter notre consommation de fruits, de légumes et de légumineuses sera toujours bénéfique pour notre santé.

Les meilleures alternatives au régime alcalin : suppléments et accessoires

Hion Purple Powder - SLIMBERRY...
Guide des compléments alimentaires pour...
Devicare – Lit-Control pH Down –...

Soyons honnêtes. L’efficacité et la validité scientifique du régime scientifique sont remises en question. Toutefois, ses bienfaits supposés (effets antioxydants, prévention de l’ostéoporose et amélioration du bien-être) peuvent également être obtenus par une alimentation saine ou par l’un des compléments que nous vous proposons. Jetez-y un coup d’œil !

Le meilleur complément de collagène pour des os solides

Healthy Origins, Vitamin D3 la vitamine...

Les partisans du régime alcalin insistent sur le fait que la réduction du taux d’acide sanguin peut renforcer les os. D’autres experts, en revanche, estiment qu’il est plus important de maintenir des niveaux de collagène sains.

Si votre médecin vous a recommandé un supplément de collagène pour renforcer vos os, ce produit marin canadien, exempt de pesticides et de contaminants, ne vous décevra pas. Hautement recommandé !

La meilleure vitamine D pour protéger vos os

Complexe Triple de Magnésium Avancé,...
  • ★ UN DES MEILLEURS COMPLEXES DE MAGNÉSIUM SUR...
  • ★ DÉVELOPPÉ PAR DES SCIENTIFIQUES ET TESTÉ...

On ne peut pas affirmer avec certitude que le régime alcalin protège les os et les articulations. Ce que nous savons, en revanche, c’est qu’il est essentiel d’éviter toute carence en vitamine D pour une bonne santé osseuse.

Nous vous recommandons donc d’éviter les carences en vitamines du soleil grâce à ce complément. Chaque gélule contient 1000 unités internationales de vitamine D3 végétalienne issue du lichen. N’utiliser que sous contrôle médical.

Les meilleures gélules de magnésium pour éviter les carences en minéraux

Ana Maria Lajusticia Collagène avec...

Un régime alcalin prévient-il la perte de minéraux, renforce-t-il les os et contrôle-t-il la tension artérielle ? Une hypothèse plutôt risquée ! Cependant, il est vrai que le magnésium est un minéral essentiel pour notre santé.

Vous pouvez remédier à cette carence nutritionnelle en magnésium grâce à ce complément. On aime son dosage modéré (200 mg), qui permet d’éviter les excès dangereux de ce minéral. Prenez-le sous contrôle médical.

La meilleure combinaison de magnésium et de collagène pour les os et les articulations

Si vous êtes préoccupé par la santé de vos os ou si vous souffrez d’une gêne articulaire, vous avez peut-être envisagé d’essayer un régime alcalin. Une autre option consiste à utiliser un article contenant du magnésium et du collagène pour combler les éventuelles carences en ces nutriments.

Nous vous recommandons de proposer à votre médecin la possibilité d’utiliser ce complément avec du collagène et du magnésium pour améliorer votre santé articulaire, soutenu par le prestige d’Ana Maria Lajusticia !

Le meilleur thé vert pour créer une “boisson alcaline”

Dans le cadre du régime alcalin, la consommation de café n’est pas recommandée, mais le thé vert l’est. Nous ne savons pas si cette boisson est “pauvre en acide”, mais nous pouvons vous promettre que le thé vert est un agent antioxydant reconnu.

Si vous voulez profiter de tous les avantages de cette boisson ancienne, nous vous recommandons d’essayer ce produit haut de gamme du Japon. Les feuilles de thé biologiques, exemptes de pesticides et de composés toxiques, vous raviront.

Toute la vérité sur le régime alcalin

Le régime alcalin élimine les aliments acides (viande, alcool, céréales et aliments transformés) de l’alimentation et les remplace par des produits alcalins (fruits et légumes). L’objectif de cette restriction alimentaire est de rendre notre sang “alcalin”, prévenant ainsi des maladies telles que l’ostéoporose. Toutefois, cette hypothèse n’est pas, à l’heure actuelle, soutenue par la science.

Qu’est-ce que le régime alcalin ?

Le régime alcalin est un style d’alimentation très controversé qui soutient que le degré d’acidité de nos aliments peut affecter notre santé. Ainsi, ce régime propose d’éliminer ou de réduire autant que possible la consommation d’ingrédients “acides” (viande, aliments transformés et céréales, entre autres) et d’augmenter la consommation d’éléments “alcalins” (fruits, légumes et légumineuses).

Les partisans de ce régime affirment que si nous réduisons notre consommation d’acides, notre sang deviendra “alcalin” ou “basique”, ce qui nous aidera à perdre du poids et à prévenir les maladies. Ce sont des affirmations très fortes qui, malheureusement, ne sont pas corroborées par la plupart des experts en diététique.

Quels aliments sont autorisés dans le régime alcalin ?

Le nom même le suggère ! En termes simples, le régime alcalin autorise la consommation de produits alcalins ou à pH élevé (c’est-à-dire basiques), mais limite la consommation d’ingrédients “acides”.

Cependant, la réalité est un peu plus compliquée, car le degré d’acidité des aliments dépend de la façon dont ils affectent notre organisme une fois qu’ils ont été digérés, et non de leur état “originel”. 

Mais qu’en est-il des agrumes ? Bien que cela puisse sembler contradictoire, les agrumes (comme le citron ou l’orange) sont autorisés dans le cadre du régime alcalin, malgré leur goût acide. Ainsi, ces aliments laisseraient des résidus “alcalins” après avoir été digérés, donc selon la théorie alcaline, ils seraient bénéfiques pour notre corps.

Et pour la boisson ? Dans ce régime, il faudra dire “adieu” au café, à l’alcool et aux boissons gazeuses. C’est-à-dire qu’il est recommandé de ne boire que de l’eau (de préférence un type d’eau riche en minéraux appelé “eau alcaline”). Le thé vert (pas le thé noir, blanc ou rouge) est également considéré comme “alcalin” et est donc autorisé.

Le régime alcalin est-il vraiment efficace ou s’agit-il d’un mythe ?

De nombreuses célébrités affirment que le régime alcalin les a aidées à perdre du poids et à se sentir en meilleure santé. De plus, les partisans de ce régime alimentaire affirment qu’il peut prévenir toutes sortes d’affections, telles que :

  • Ostéoporose : en réduisant l’acidité de l’organisme, la destruction des os serait évitée.
  • Hypertension : en augmentant l’apport en potassium, un minéral qui est lié au contrôle de la pression artérielle.
  • Manque d’énergie : en améliorant le pH du corps et donc, le fonctionnement de nos hormones.
  • Cancer : en créant un environnement “peu acide” qui empêche la “croissance” des cellules tumorales.

Toutefois, ces affirmations sont “bancales” si on les examine d’un point de vue scientifique. Dans les lignes qui suivent, nous allons expliquer de manière simple pourquoi. Si vous voulez savoir ce qu’est le pH et comment il influence votre corps, vous trouverez cette section très intéressante !

pH, le facteur “grand incompris”

Le pH (abréviation de “potentiel de l’hydrogène”) est une formule très complexe qui permet aux scientifiques de classer différentes substances. Grâce au pH, nous pouvons savoir comment se comporte un élément et comment il réagit avec d’autres composés.

Ainsi, nous attribuons un certain pH à chaque substance, selon une échelle de pH qui va de 0 à 14. Plus le pH d’une substance est “faible”, plus elle est acide. Inversement, plus l’indice de pH est élevé, plus le composé est basique ou alcalin (“antiacide”).

Le vinaigre (pH 2,5) est un exemple de substance acide. Les acides forts, comme les batteries de voiture (pH 1), peuvent endommager la peau.

En revanche, la lessive (pH 12) est un exemple de substance basique ou alcaline qui s’oppose à l’acidité. Cependant, la soude caustique est également capable de blesser la peau et les muqueuses.

L’eau pure est considérée comme une substance au pH “neutre”, n’ayant aucune action acide ou basique.

Mais qu’en est-il du corps humain ? Notre corps a différents niveaux d’acidité. Ainsi, notre estomac aura un pH acide qui lui permettra de mieux digérer les aliments, tandis que notre sang sera légèrement alcalin. Notre peau conservera également un pH acide qui l’empêchera d’être attaquée par les germes.

Le maintien d’un pH corporel correct est essentiel pour les réactions chimiques qui assurent notre survie. Par exemple, la production d’énergie par les cellules exige que le pH du sang soit compris entre 7,35 et 7,45. Si nous nous éloignons trop de ces valeurs, nous pouvons mourir en quelques minutes ! 

Alors, est-ce que “avoir un pH acide” est une mauvaise chose ?

Si la stabilité du pH sanguin est “une question de vie ou de mort”, pourquoi ne tombons-nous pas malades après avoir “abusé” du vinaigre dans notre salade ? Car heureusement, notre corps “sait” à quel point cet équilibre acide est essentiel et dispose de plusieurs mécanismes d’ajustement qui fonctionnent 24 heures sur 24 pour nous protéger.

Peu importe ce que nous mangeons, si nos reins et nos poumons fonctionnent bien, notre corps sera capable d’éliminer ou de retenir l’acide selon nos besoins et le pH de notre sang ne variera pratiquement pas. Le régime alimentaire aura peu d’influence sur ce “réglage d’usine” de notre corps.

Mais j’ai lu que le pH acide augmente le risque de cancer !

Il est vrai que des études ont montré que les cellules tumorales survivent mieux dans des environnements très acides. Cependant, la position de la science est que c’est la tumeur elle-même qui produit de grandes quantités d’acide. Les scientifiques recherchent actuellement différents moyens de “paralyser” cette production d’acide afin de stopper l’avancée de ces cellules.

Cependant, il n’a pas été prouvé que le régime alimentaire pouvait modifier de manière significative le développement de cette maladie. Pour l’instant, les mesures préventives habituelles (abstinence de tabac et d’alcool, alimentation saine et sport) sont les méthodes les plus efficaces dont on dispose pour éviter l’apparition de cette terrible affection.

L’ostéoporose, l’hypertension et l’obésité n’ont pas non plus montré de nette amélioration avec le régime alcalin. Malheureusement, il n’y a pas de “miracles”. Si vous craignez de souffrir de l’une de ces pathologies, nous vous recommandons de prendre contact avec votre médecin.

Alors, le régime alcalin est-il un mythe et présente-t-il des avantages ?

Malheureusement, le régime alcalin n’a pas de base scientifique solide et n’est donc pas recommandé actuellement. Cependant, presque “accidentellement”, ce régime alimentaire présente certains avantages qui peuvent améliorer votre santé. Intéressant, n’est-ce pas ?

Plus de fruits et de légumes, un cadeau pour votre corps !

Parmi les aliments “autorisés” du régime alcalin figurent les fruits et les légumes. Ces produits sont très riches en antioxydants et en minéraux comme le potassium ou le magnésium, ils vous aideront donc à protéger votre cœur, à renforcer votre microbiote et même à contrôler votre tension artérielle. C’est toujours une bonne idée d’augmenter votre consommation ! 

Un régime “plus propre” pour perdre du poids

Comme le régime alcalin élimine les aliments transformés et réduit la consommation de viande rouge, vous diminuez votre apport en calories et en graisses saturées. Résultat ? Une perte de poids et un meilleur contrôle de votre glycémie et de votre taux de cholestérol qui ne seront pas dus à votre “sang alcalin”, mais à une alimentation plus saine.

Utile dans des cas très spécifiques

Si vos reins ne fonctionnent pas bien, une alimentation pauvre en produits acides peut vous aider à éviter un déséquilibre de votre pH. Toutefois, cet ajustement diététique doit être effectué sous la supervision d’un médecin spécialiste de votre cas spécifique.

En revanche, si vous souffrez de reflux gastro-œsophagien ou de “brûlures d’estomac”, la consommation d’eau alcaline (dont le pH est de 8) peut soulager occasionnellement vos symptômes. Cependant, n’oubliez pas que si vous souffrez souvent de ce problème, vous devez consulter un médecin.

Quels sont les dangers du régime alcalin ?

Trop restrictif. En supprimant la viande, le poisson et les produits laitiers, le régime alcalin vous expose à des carences en minéraux et en vitamines. Attention à la carence en fer (qui peut entraîner une anémie), en calcium, en magnésium et en vitamine D en complément (qui peut entraîner l’ostéoporose).

Ne convient pas aux femmes enceintes, aux enfants. Le régime alcalin est trop restrictif et ne permet donc pas de répondre aux besoins accrus des femmes enceintes ou des plus jeunes membres de la famille.

Ce n’est pas un médicament. Faites attention ! Certains partisans du régime alcalin proposent d’utiliser ce régime comme substitut aux médicaments ou aux interventions médicales. Si vous suivez ce conseil malheureux, vous mettrez votre santé en danger. N’oubliez pas de consulter votre médecin avant de commencer un nouveau régime.

5 conseils pour les adeptes du régime alcalin

prix-supplement-regime-alcalinAvez-vous été séduit par les promesses du régime alcalin, et quoi qu’on en dise, cela vous semble-t-il toujours un bon plan d’alimentation ? Si c’est le cas, nous vous recommandons de suivre au moins nos conseils pour vous aider à rester en bonne santé et éviter plus d’un déficit nutritionnel !

Intégrez des fruits et légumes frais dans votre routine quotidienne.

Si vous êtes décidé à essayer le régime alcalin, nous vous recommandons d’adopter son “meilleur mandat”. Augmentez votre consommation de fruits et de légumes, des aliments reconnus comme “alcalins” par les partisans du régime, et appréciés pour leurs bienfaits pour la santé par d’autres experts.

Les fruits et légumes doivent constituer la majeure partie de vos repas (80 % ou plus). Si vous le pouvez, mangez-les frais. La deuxième meilleure option est celle des légumes surgelés. Bientôt, vous remarquerez les avantages d’une alimentation contenant plus de fibres, de vitamines antioxydantes et de composés végétaux.

Augmentez votre consommation de légumineuses

Le régime alcalin vous oblige à supprimer les protéines animales. Pour éviter de souffrir d’une carence en protéines et en minéraux qui fragilise vos os, pensez à augmenter votre consommation de légumineuses (protéines végétales). Incluez également les dérivés du soja (comme le tofu), car ils présentent une concentration d’acides aminés plus équilibrée que, par exemple, les pois chiches ou les lentilles.

Remplacez votre café du matin par une tasse de thé vert.

L’eau alcaline” peut être chère et difficile à trouver. Cependant, une boisson alcaline facile à trouver est le thé vert. Avec un pH compris entre 7 et 10, cette infusion convient au régime alcalin et s’est avérée riche en antioxydants et bénéfique pour toutes sortes d’affections, comme l’hypertension ou l’excès de cholestérol.

N’oubliez pas l’exercice

Un des “défauts” du régime alcalin est qu’il “oublie” de recommander l’exercice physique, alors ne tombez pas dans ce piège et pensez à inclure le sport dans votre routine ! Si vous le pouvez, optez pour une heure d’exercice par jour, votre santé vous en remerciera !

Ne renoncez pas aux soins médicaux

Enfin, n’oubliez pas qu’aucun régime ne peut se substituer à un suivi médical personnalisé. Le personnel infirmier, médical et diététique de votre centre de santé sera le plus qualifié pour vous aider à rester en bonne santé plus longtemps. Continuez à les consulter et n’oubliez pas vos rendez-vous, quoi qu’on vous dise !

Résumé

Le régime alcalin promet d’améliorer notre santé grâce à notre alimentation. Toutefois, l’hypothèse liant les acides présents dans l’alimentation aux maladies n’a pas été scientifiquement prouvée. De plus, un examen rapide de notions telles que le pH et l’acidité nous fera douter encore plus de l’efficacité réelle de ce plan alimentaire.

Cependant, tout n’est pas négatif dans le régime alcalin ! Cette façon de manger nous rappelle l’importance d’inclure des légumes dans notre alimentation et d’éviter les produits transformés. Si nous tirons parti de cette leçon très élémentaire, notre santé s’améliorera, que nous soyons plus “acides” ou plus “basiques”. C’est ça !