Le champignon Chaga est devenu populaire en tant qu’aliment riche en nutriments, idéal pour la santé. 

Le champignon chaga, dont le nom scientifique est Inonotus obliquus, est un champignon parasite qui pousse généralement sur l’écorce des bouleaux dans les régions au climat froid, comme la Russie, le Canada, la Sibérie, l’Europe du Nord et l’Alaska.

Il est également connu sous des noms tels que “pâte noire”, “polypore du mâchefer” ou “nez en carton”, car il produit une croissance ligneuse qui ressemble à du charbon de bois brûlé. Cependant, il possède un noyau souple, de couleur orange, à l’intérieur.

Selon un article, les extraits obtenus à partir de ce champignon ont un potentiel antioxydant, antibactérien, antiallergique et anti-inflammatoire. C’est pour cette raison qu’il est devenu populaire en tant que supplément médicinal. À quoi sert-il ?

Les meilleurs produits à base de champignon Chaga

Poudre de Chaga Bio 50G | Tonifiant,...
Thé au Champignon Chaga coupé en...
Champignon Chaga en Comprimés -...

Les bienfaits du champignon Chaga

champignon-chaga-cgoodLe champignon chaga est utilisé à des fins médicinales en Sibérie et dans les pays asiatiques depuis des centaines d’années. Il est notamment réputé pour sa capacité à stimuler le système immunitaire et à favoriser le bien-être. Selon une publication, cela est dû à sa teneur en dérivés de l’acide bétulinique et en complexes de mélanoglucan.

En outre, il est une source de composés phénoliques et de polysaccharides qui lui confèrent des avantages importants. Par exemple, ils contribuent à stimuler le microbiote intestinal, car ils provoquent des changements vers un profil bactérien sain. En plus de cela, il a d’autres effets positifs sur la santé. Voyons voir.

Anti-inflammatoire et immunomodulateur

Dans des études animales, le champignon chaga a contribué à favoriser la formation de cytokines bénéfiques. Ces derniers sont responsables de la régulation du système immunitaire en stimulant les globules blancs. Par conséquent, cet ingrédient serait utile pour prévenir la présence d’agents pathogènes dans l’organisme.

Cette recherche a également déterminé que le chaga inhibe la production de cytokines nocives, qui sont associées à des niveaux élevés d’inflammation et de maladie. Dans une étude, des extraits du champignon ont réduit l’inflammation et les dommages intestinaux chez les souris en stoppant l’activité des cytokines inflammatoires.

Régulateur du taux de glucose

Il ne s’agit pas d’un remède contre le diabète, ni d’un traitement de premier choix. Mais, comme l’expose une étude, le champignon chaga a une activité hypoglycémique et antioxydante. Pour l’instant, les recherches ont été effectuées principalement sur des animaux.

D’après les résultats, les extraits de ce champignon réduisent la glycémie et la résistance à l’insuline. Cependant, une utilisation modérée et une surveillance professionnelle sont conseillées, car on ne sait pas si elle provoque ces effets en toute sécurité chez l’homme. En outre, il existe un risque d’interactions possibles avec les médicaments contre le diabète.

Réducteur possible du taux de cholestérol élevé

La concentration d’antioxydants dans le chaga semble expliquer ce bénéfice. Une étude de 8 semaines sur des rats présentant un taux de cholestérol élevé a montré que l’extrait de ce champignon favorise la réduction des taux élevés de mauvais cholestérol (LDL), de cholestérol total et de triglycérides.

Des résultats similaires ont été trouvés. D’après les recherches, ces extraits permettent non seulement de réduire le taux de mauvais cholestérol, mais aussi d’augmenter la présence de bon cholestérol (HDL) dans le sang. Malgré cela, d’autres études sur l’homme sont nécessaires.

Activité antitumorale

À ce jour, le champignon chaga n’a pas été approuvé en tant que traitement du cancer. Bien que le marketing l’ait présenté comme un allié contre cette maladie, la vérité est qu’il n’y a pas assez de preuves pour tirer des conclusions solides sur son potentiel antitumoral.

Toutefois, des études sur des animaux et en éprouvette ont donné des résultats prometteurs. Par exemple, une recherche a révélé que l’extrait de chaga était utile contre les cellules cancéreuses du côlon.

Parallèlement, une étude a permis de réduire de 60 % la taille des tumeurs chez les souris. Il existe également des preuves de sa capacité à prévenir les cancers du foie, du poumon, du sein et de la prostate.

Comment consommer le champignon chaga ?

Il faut considérer que le champignon chaga n’est pas un super aliment. Sa consommation ne remplace donc pas les bienfaits d’une alimentation saine et équilibrée en supplémentation. Elle ne remplace pas les traitements médicaux et ne constitue pas un remède aux pathologies. Pour une utilisation prudente, il est préférable de consulter un médecin.

Aujourd’hui, il est possible de trouver des compléments de chaga dans les herboristeries spécialisées. Il est généralement disponible en petits morceaux que l’on place dans de l’eau pour en faire une infusion. Il existe également des présentations en gélules et en poudre. Le dosage suggéré est généralement indiqué par le fabricant.

Précautions et effets secondaires possibles du champignon Chaga

Les suppléments de champignons chaga doivent être utilisés avec prudence, car ils ne sont pas réglementés. En outre, étant donné l’absence d’études sur l’homme, leur niveau de sécurité et le dosage approprié sont incertains. En fait, il a été déterminé qu’il peut interagir avec certains médicaments.

Par conséquent, il doit être évité par les personnes auxquelles on prescrit de l’insuline ou qui sont traitées pour le diabète. Il faut également être prudent si vous prenez des médicaments anticoagulants, antiplaquettaires ou des médicaments pour le système immunitaire.

Les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que les personnes souffrant de maladies chroniques, doivent éviter l’utilisation de dérivés de champignons. Toute question doit être discutée avec votre médecin.

Que retenir du champignon Chaga ?

Le champignon chaga a une longue histoire en tant que complément médicinal. Il est apprécié pour ses propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et antibactériennes. Cependant, à ce jour, il existe peu de preuves de sa sécurité et de son efficacité chez l’homme. Pour cette raison, il doit être utilisé avec prudence.

En cas de maladie ou de traitement médical, il est préférable de consulter avant de prendre ce produit. En revanche, malgré la publicité qui lui est faite, il ne doit pas être utilisé comme un substitut aux médicaments. Gardez cela à l’esprit !