Aujourd’hui, la préoccupation pour l’environnement, la santé et les droits des animaux prime. De ce fait, bon nombre de personnes abandonnent les produits animaux pour privilégier d’autres sources d’alimentation plus durables. Mais est-il possible de maintenir un régime équilibré à base de plantes ?

Cet article vous fera découvrir l’univers des protéines d’origine végétale. Que vous soyez végétalien, végétarien ou omnivore, les protéines végétales peuvent être le complément nécessaire à votre régime. Celles-ci vous apportent les avantages des protéines agrémentés des effets bénéfiques des régimes à base de plantes. 

Contents

Le plus important

supplement-proteine-vegetale-cgoodLes protéines végétales sont des protéines obtenues à partir de légumes, de légumineuses, de noix ou de céréales.

Les protéines végétales sont des compléments indispensables dans le régime des végétaliens et des végétariens, car elles leur apportent les acides aminés nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

De nombreuses sources de protéines végétales sont “incomplètes”, car il leur manque un ou plusieurs acides aminés essentiels. Il sera nécessaire de combiner plusieurs aliments végétaux pour obtenir un aliment complet.

Les meilleurs suppléments de protéines végétales du marché : nos recommandations

Supplément De Collagène Végétal Avec...
Promo
Protéine Vegan | 100% D'Origine...
Promo
Protéine Vegan | 100% D'Origine...

Après avoir soigneusement analysé les suppléments de protéines végétales en vente sur Amazon, nous avons choisi les meilleurs en termes de rapport qualité-prix, de composition et d’avis d’acheteurs. Ainsi, nous avons créé un classement contenant les cinq meilleurs produits disponibles sur le marché en [year].

Le meilleur supplément de protéines végétales pour les végétaliens

Optimum Nutrition ON Gold Standard 100%...
  • Ingrédients 100 % vegan et poudre de protéines...
  • Une source de protéines essentielle qui aide à...

La société Optimum Nutrition a créé cette poudre de protéines végétales. Cet article s’adresse principalement aux athlètes, tant dans le domaine de la musculation que dans d’autres disciplines (danse, gymnastique suédoise et entraînement fonctionnel). Il est disponible en formats d’un et de deux kilos.

La plupart des commentaires sur ce produit portent sur son goût, très agréable pour la plupart des consommateurs, bien que trop “intense” pour quelques-uns. Son point négatif réside dans sa quantité de sodium par portion (1,1 g de sodium par dose de 30 g), ce qui en fait un article déconseillé aux personnes souffrant d’hypertension.

Le meilleur pack de protéines végétales pour les athlètes

BioTechUSA Vegan Protein Boisson en...
  • Complexe de protéine végétalien; sans sucre*,...
  • 3 différents super-aliments: farine de quinoa,...

Ce pack contient une combinaison d’articles à base de plantes BioTechUSA. Les protéines végétales apporteront les acides aminés nécessaires à la construction musculaire, tandis que la L-arginine et la multivitamine assureront un apport énergétique suffisant.

Peut contenir des traces d’œuf, de lait, de gluten et de soja. Les consommateurs sont enthousiasmés par ce pack, capable de répondre à tous leurs besoins nutritionnels en un seul achat.

Les meilleurs comprimés de protéines de spiruline

Spiruline Bio AB 500 MG - 1200...
  • GPH Diffusion, une entreprise Française avec plus...
  • Nous contrôlons chacun des lots sur les...

Une forme moins connue, mais tout aussi efficace, de supplémentation en protéines végétales est l’utilisation de capsules ou de comprimés. Dans ce cas, la société GPH Diffusion a créé des capsules contenant de la spiruline biologique à 99 %, une algue qui contient tous les acides aminés essentiels, ainsi que des minéraux, des vitamines et des antioxydants.

Les consommateurs de cet article sont ravis du produit. Quelques semaines après le début de la supplémentation, la plupart des utilisateurs ont constaté une amélioration des cheveux et des ongles accompagnée d’un sentiment de satiété. Les commentaires les plus sceptiques se méfient de l’origine de la spiruline : la Chine.

Le meilleur supplément de protéines végétales pour les coeliaques, sans gluten

Bien que la principale source de protéines de cet article Weider provienne du pois, cette formule végétalienne contient également des extraits de protéines de riz, des légumes assortis et de la spiruline, ce qui en fait un aliment très complet. Ce complément végétalien fournit 23 grammes de protéines par portion et est sans gluten.

De nombreux consommateurs louent le goût agréable de cet article (en particulier la version “chocolat”), bien que certains acheteurs critiquent le goût sucré que la stévia ajoute. Ce complément est efficace pour la plupart des utilisateurs, car il augmente la satiété et diminue le besoin de “grignoter” entre les repas.

Le meilleur mélange de protéines, de riz, de pois et de graines de citrouille.

Ce complément associe trois protéines végétales (riz brun, pois et graines de courge) qui, ensemble, constituent un aliment complet contenant tous les acides aminés essentiels. Sa forte teneur en lysine et en arginine favorise la prise de masse musculaire et le maintien de la santé cardiovasculaire.

Les acheteurs sont étonnés de la qualité du goût de ce produit, sans sucre ni arôme artificiel. Après quelques semaines de supplémentation, de nombreux consommateurs signalent une perte de poids et un abdomen plus tonique. Les commentaires négatifs concernant cet article font référence à son prix élevé.

Guide d’achat : Ce qu’il faut savoir sur les protéines végétales

Que ce soit pour des raisons de santé ou par compassion pour les animaux, de plus en plus de personnes choisissent d’augmenter leur consommation d’aliments d’origine végétale et de suivre un régime à base de plantes. Si ce type de régime comprend une quantité suffisante de protéines végétales, il s’agit d’un régime sain et équilibré.

Qu’est-ce qu’une protéine végétale ?

Les protéines sont des composés organiques qui constituent les “blocs de construction” du corps humain. Leurs nombreuses fonctions sont indispensables à la vie et comprennent la capacité plastique (formation des muscles et des os), la biorégulation (formation d’hormones et d’enzymes) et la défense (formation de composés protecteurs tels que les anticorps).

Les protéines, quant à elles, sont constituées d’éléments plus simples, appelés acides aminés. L’organisme humain va utiliser vingt de ces éléments pour synthétiser les différentes protéines. En fonction de l’origine de ces acides aminés, on distingue les protéines animales et les protéines végétales.

Les protéines végétales sont créées à partir des acides aminés disponibles dans les légumes, les noix et les céréales. En général, un régime riche en protéines végétales sera pauvre en graisses et plus riche en compléments de fibres et en composés antioxydants, ce qui est fortement recommandé pour ceux qui veulent contrôler leur poids.

Quelle est la différence entre les protéines animales et les protéines végétales ?

Sur les vingt acides aminés nécessaires à la synthèse des protéines, neuf sont considérés comme essentiels. Cela signifie que l’organisme doit les obtenir directement de l’alimentation, étant incapable de les synthétiser à partir d’autres acides aminés. Un nutriment qui contient les neuf acides aminés essentiels est appelé “aliment complet”.

Les protéines d’origine animale (lait, œufs, viande et poisson) sont des aliments complets. En revanche, les aliments d’origine végétale sont généralement déficients en un ou plusieurs acides aminés essentiels, d’où la nécessité de combiner stratégiquement plusieurs nutriments pour obtenir une alimentation équilibrée.

En revanche, les protéines végétales sont considérées comme plus saines que leurs homologues animales. Les régimes riches en produits animaux sont généralement plus caloriques, tandis que les régimes riches en protéines végétales ont été associés à des taux plus faibles d’hypertension, d’hypercholestérolémie et de diabète de type 2.

Quels problèmes un régime pauvre en protéines peut-il causer ?

Les protéines, tant d’origine animale que végétale, sont d’une importance vitale pour le maintien d’un état de santé optimal. Des processus importants tels que la synthèse des hormones, la cicatrisation des plaies et la croissance musculaire nécessitent une quantité adéquate d’acides aminés pour pouvoir se dérouler.

En d’autres termes, une personne pesant 60 kilos aura besoin de 56 grammes de protéines par jour. Heureusement, le corps humain est préparé à faire face à une carence en protéines et est capable de survivre avec de plus petites quantités (jusqu’à 0,5 g/kilo/jour).

En cas de maladie grave, les besoins quotidiens en protéines sont multipliés par trois et peuvent atteindre 3 grammes par kilogramme de poids corporel et par jour. Bien qu’un faible apport en acides aminés soit bien toléré par l’organisme au début, à long terme, il peut réduire la capacité de l’organisme à réagir aux maladies ou aux blessures.

Dans la liste ci-dessous, vous trouverez les principaux symptômes causés par un régime pauvre en protéines :

  • Problèmes de cheveux, de peau et d’ongles
  • Difficulté de cicatrisation des plaies et des cicatrices
  • Perte de la masse musculaire
  • Difficulté à prendre de la masse musculaire
  • Augmentation de l’incidence des blessures musculaires
  • Difficulté à guérir les blessures musculaires
  • Augmentation de l’incidence des fractures osseuses
  • Incidence accrue de l’ostéoporose chez les personnes âgées
  • les troubles de la croissance chez les enfants et les jeunes adultes
  • Risque accru d’infections
  • Difficulté à guérir les maladies
  • Accumulation de graisses dans le foie avec altération du métabolisme du cholestérol
  • Difficulté à contrôler l’appétit ou perte totale d’appétit
  • Prise de poids (si les protéines sont remplacées par des glucides ou des graisses) ou perte de poids malsaine (en cas de malnutrition).
  • Rétention de liquide dans l’abdomen et les membres inférieurs (œdème).

Quels sont les avantages d’un régime riche en protéines végétales ?

Un régime riche en protéines végétales présente de nombreux avantages pour la santé. La proportion dans laquelle se trouvent les différents acides aminés des protéines végétales va favoriser un équilibre corporel capable de prévenir les maladies dégénératives. Cela se traduira par les avantages suivants :

  • Prévalence plus faible de l’hypertension artérielle.
  • Diminution du taux de cholestérol LDL (“mauvais cholestérol”)
  • Diminution de l’indice de masse corporelle ou IMC (rapport poids/taille)
  • Réduction de la formation d’athérosclérose (dépôt de graisse artérielle)
  • Diminution de l’incidence du cancer
  • Diminution de la résistance à l’insuline, réduction de l’incidence du diabète sucré de type 2 et amélioration de sa gestion.
  • Réduction de la formation et de l’accumulation de graisse corporelle

Les protéines végétales contiennent souvent de faibles niveaux des acides aminés essentiels que sont la méthionine, la lysine et le tryptophane. Le maintien de niveaux limités (dans des limites saines) de ces substances empêchera la formation de transporteurs de cholestérol excessifs, ce qui aura un effet préventif sur les maladies cardiovasculaires.

En outre, les régimes à base de plantes sont très riches en autres nutriments dérivés des aliments végétaux, tels que les composés antioxydants (polyphénols), les vitamines (acide folique et vitamine E) et les fibres. Ces substances vont contribuer à ralentir le vieillissement, à augmenter nos niveaux d’énergie et à améliorer le transit intestinal.

Quels aliments sont des sources de protéines végétales ?

Il existe de nombreuses sources de protéines végétales. La plupart d’entre eux font partie du régime méditerranéen depuis des années, bien que des aliments plus exotiques, comme le soja et le quinoa, soient récemment devenus populaires. Dans la liste ci-dessous, nous vous présentons les sources végétales d’acides aminés les plus populaires :

Légumineuses : Comme les lentilles, les pois chiches ou les haricots. Le groupe des légumineuses est riche en acides aminés végétaux (jusqu’à 23 grammes de protéines pour 100 grammes) et fournit également des fibres et des glucides sains. À l’exception de certaines variétés de pois chiches, les légumineuses sont déficientes en méthionine, un acide aminé essentiel.

Légumes : Les légumes fournissent une petite quantité de protéines (environ 3 grammes de protéines pour 100 grammes). Certaines espèces, comme les épinards, sont considérées comme des aliments complets, même s’il sera nécessaire de consommer une très grande quantité de légumes pour atteindre l’apport quotidien recommandé en protéines.

Noix : Ces petites “bombes” nutritives contiennent jusqu’à 25 grammes de protéines pour 100 grammes, dans le cas des cacahuètes. Ils sont généralement pauvres en lysine et en méthionine, il est donc judicieux de les compléter par un autre aliment qui contient ces acides aminés essentiels.

Céréales : Les céréales complètes (qui n’ont pas été raffinées ou décortiquées et conservent toutes leurs propriétés nutritionnelles) contiennent environ 13 grammes de protéines pour 100 grammes de produit. Les céréales telles que l’avoine, le blé et le riz sont riches en méthionine et déficientes en lysine.

Dérivés du soja : Ce groupe comprend les graines de soja, l’edamame, le tofu et le tempeh. Ces produits fournissent une grande quantité de protéines complètes (jusqu’à 20 grammes de protéines pour 100 grammes, dans le cas du tempeh), du fer, du calcium et des antioxydants.

Seitan : Cet aliment est fabriqué à partir de gluten de blé, il n’est donc pas recommandé aux cœliaques. Cependant, il fournit jusqu’à 75 grammes de protéines pour 100 grammes de produit, ce qui en fait un excellent complément à un régime riche en protéines végétales. S’il n’a pas été assaisonné de soja ou supplémenté, il est pauvre en lysine.

Quinoa : Cet aliment a récemment gagné en popularité en tant que source de protéines complètes, combinant les propriétés des céréales et des légumineuses. 100 grammes de quinoa cuit apportent jusqu’à 13 grammes de protéines.

Spiruline : Cette cyanobactérie (communément appelée “algue bleue”) fournit jusqu’à 25 grammes de protéines pour 100 grammes de produit. Il contient tous les acides aminés essentiels, il est donc considéré comme un aliment complet. On le trouve presque exclusivement sous forme de poudre ou de supplément.

La lysine est l’acide aminé le plus difficile à obtenir dans un régime à base de protéines végétales. Il sera nécessaire d’inclure quotidiennement des aliments riches en cet acide aminé essentiel (comme les légumineuses) pour éviter une carence en lysine. Elle peut également être ajoutée au régime alimentaire par le biais d’aliments enrichis ou de compléments alimentaires.

Comment tirer le meilleur parti des protéines végétales ?

Les recommandations en matière d’apport protéique se réfèrent la plupart du temps à un régime omnivore. Les protéines végétales contiennent un ratio différent d’acides aminés et sont assimilées différemment des protéines animales. Il faudra en tenir compte pour tirer le meilleur parti des protéines végétales.

Certains experts proposent que les recommandations journalières pour les protéines végétales soient définies par les acides aminés les plus “limitants” ou difficiles à obtenir (comme la lysine), plutôt que par une “quantité totale de protéines” comme dans le cas des protéines animales. Ainsi, la quantité quotidienne recommandée de lysine serait de 2 à 3 grammes.

Il est également recommandé de combiner les différentes sources de protéines végétales pour obtenir un aliment complet qui apporte tous les acides aminés essentiels. Vous trouverez ci-dessous un tableau qui rassemble les principales sources de protéines végétales, leur teneur en lysine et les combinaisons suggérées pour obtenir un aliment complet.

Qui peut bénéficier d’une supplémentation en protéines végétales ?

L’ajout d’un supplément de protéines végétales au régime alimentaire peut être une excellente option. Les articles de supplémentation contiennent généralement des quantités équilibrées d’acides aminés qui empêchent l’apparition de toute carence en protéines. L’utilisation d’un supplément sera particulièrement bénéfique pour les personnes suivantes :

  • Les personnes à digestion lourde : les régimes à base de protéines végétales nécessitent la consommation de légumineuses presque quotidiennement. Certaines personnes ressentent des flatulences et des malaises après la consommation de ces aliments. Les suppléments sont beaucoup plus faciles à digérer.
  • Les personnes dont le mode de vie ne permet pas une alimentation équilibrée : une personne qui mange souvent hors de chez elle ou qui a recours à des plats à emporter aura plus de mal à obtenir une alimentation complète à partir de protéines végétales. L’ajout d’un supplément peut être l’option idéale dans ce cas.
  • Athlètes de haut niveau : Les personnes qui veulent augmenter leur masse musculaire ou accroître leurs performances athlétiques auront des besoins accrus en protéines, de sorte qu’un supplément pourrait être très utile pour compléter leur régime alimentaire.
  • Les personnes en convalescence après une blessure ou une maladie : Les protéines sont le principal substrat lorsqu’il s’agit de favoriser la récupération physique. Selon la gravité de la blessure ou de la maladie, il peut être nécessaire de faire un apport supplémentaire de protéines.
  • Les personnes qui commencent un régime végétalien ou végétarien : Bien que ces régimes puissent être aussi équilibrés que les régimes omnivores, les personnes inexpérimentées peuvent s’alimenter de manière incorrecte et souffrir de différentes carences. Un complément permettra d’éviter la fatigue et la faiblesse jusqu’à ce que l’on se familiarise avec le nouveau régime.
  • Personnes de plus de 65 ans : les personnes âgées ont besoin d’un apport plus élevé en protéines (1,1 à 1,3 g par kilo de poids corporel) pour prévenir l’ostéoporose et la perte de masse musculaire. Un supplément fournira la quantité nécessaire de protéines et d’acides aminés bénéfiques pour les personnes âgées, comme la L-arginine.

Les protéines végétales contiennent une forte proportion de l’acide aminé L-arginine. Cette substance a des actions vasodilatatrices et antioxydantes qui éloignent l’hypertension et les maladies cardiovasculaires. Ainsi, les compléments de protéines végétales sont conseillés à toute personne, végétalienne ou omnivore, qui souhaite compléter son alimentation.

Les combinaisons de protéines végétales (par exemple, les céréales et les légumineuses) peuvent être prises au même repas ou à différents moments de la journée ; l’organisme les combinera efficacement dans les deux cas.

Quels sont les types de suppléments de protéines végétales ?

Toutes les protéines végétales ne sont pas identiques ! Il existe différents types de compléments en fonction de leur origine, chacun ayant ses propres particularités et indications. En fonction de votre régime alimentaire, de l’acide aminé essentiel que vous souhaitez compléter et de vos objectifs, vous devriez opter pour l’un ou l’autre des éléments suivants :

Protéines de soja : les suppléments à base de protéines de soja offrent une protéine complète riche en acides aminés ramifiés (essentiels à la synthèse musculaire). La consommation de ce produit a été liée à une réduction du taux de cholestérol, bien que nombre de ces compléments soient fabriqués à partir de soja génétiquement modifié.

Protéine de pois : la protéine de pois est riche en protéines et en calories, elle est donc recommandée pour ceux qui veulent prendre du poids de manière saine. Les pois sont pauvres en méthionine, il faut donc les compléter par un régime riche en céréales complètes.

Protéines de chanvre : ce complément est fabriqué à partir de la plante de chanvre, ou cannabis. Cependant, les plantes utilisées contiennent des quantités minimales de composant psychoactif (THC), et ne provoquent donc pas d’effets euphorisants. Ce complément apporte, en plus des protéines, des acides oméga-3 et du magnésium, bien qu’il soit pauvre en lysine.

Protéines de chia : les graines de chia, connues pour leur teneur élevée en acides gras sains, peuvent être transformées en une poudre adaptée à la supplémentation. En tant que protéines végétales, elles sont peu caloriques et apportent de nombreuses vitamines et minéraux. Malheureusement, ils n’apportent que peu ou pas de lysine.

Mélange de protéines : il existe différentes combinaisons de protéines (généralement des légumineuses avec des céréales) qui fournissent tous les acides aminés essentiels pour une supplémentation complète. Cependant, ces produits sont plus transformés que les autres et peuvent contenir des arômes artificiels et des conservateurs.

Protéines de riz (brunes) : ce complément est très populaire auprès des athlètes végétaliens et végétariens. Sa haute teneur en acides aminés ramifiés favorise l’augmentation de la masse musculaire, bien que son manque de lysine oblige à soigner l’alimentation pour obtenir cet acide aminé essentiel.

Les suppléments de protéines animales ont toujours été considérés comme “supérieurs” sur le plan nutritionnel aux protéines végétales. Toutefois, une étude récente a comparé les protéines de lactosérum et les protéines de riz brun et n’a constaté aucune différence entre les deux compléments, à condition de prendre des doses suffisamment élevées (48 grammes).

En outre, vous pouvez trouver ces compléments de protéines végétales sous forme de poudre de protéines ou de comprimés. La poudre de protéines vous permet de personnaliser au maximum le dosage souhaité, tandis que les comprimés sont faciles à transporter et ne nécessitent aucune préparation, bien qu’ils ne puissent pas être utilisés comme substitut de repas.

Comment dois-je prendre mon supplément de protéines végétales ?

Les suppléments de protéines végétales ne sont pas différents des autres produits similaires en ce qui concerne la consommation. Il suffit de suivre les recommandations du fabricant pour bénéficier d’une alimentation supplémentaire à tout moment de la journée. Si vous voulez tirer le meilleur parti de votre supplément, vous pouvez également suivre nos recommandations :

Quand ? 

Pour les athlètes, la prise du complément une demi-heure avant une séance d’entraînement leur apportera un surcroît d’énergie avant l’entraînement leur donnera de l’énergie supplémentaire et favorisera la prise de masse musculaire. S’il est pris à la fin de l’entraînement, il permettra une récupération plus rapide. Il peut également être pris pendant les repas ou comme substitut de repas.

Comment ? 

Les protéines en poudre peuvent être mélangées à de l’eau ou à du jus. Les comprimés peuvent être pris avec un peu d’eau. Enfin, il existe des préparations spéciales qui permettent de faire des crêpes, des brownies ou des gâteaux.

Quelle quantité ? 

Si vous cherchez à compléter votre apport en lysine, ajustez le dosage pour obtenir 2 à 3 grammes de cet acide aminé. Si vous cherchez à augmenter la masse musculaire, recherchez des doses contenant environ 3 grammes de leucine. Un autre moyen, plus simple, consiste à consommer une dose élevée (25-50 g) de supplémentation, qui vous apportera la nutrition dont vous avez besoin.

La plupart des consommateurs apprécient les effets bénéfiques des protéines végétales dès le premier jour de supplémentation (plus d’énergie et satiété accrue). Après trois semaines de consommation, d’autres effets bénéfiques apparaissent, tels que la prise de masse musculaire, la perte de graisse et l’augmentation des performances athlétiques.

Quels effets secondaires les protéines végétales peuvent-elles provoquer ?

Bien que les protéines végétales soient sans danger, même à fortes doses, des effets secondaires indésirables ont été décrits dans la plupart des cas et doivent être connus avant de commencer une supplémentation avec l’un de ces éléments. Nous avons résumé les effets secondaires les plus courants dans la liste ci-dessous :

  • Protéines de soja : Troubles menstruels 

Le soja est riche en phytoestrogènes (œstrogènes végétaux). Une consommation élevée de protéines de soja peut induire des troubles menstruels (saignements entre les règles ou saignements chez les femmes ménopausées) chez certaines femmes.

  • Protéines de soja : Réactions allergiques 

Des cas de réactions allergiques secondaires à la consommation de suppléments de soja ont été décrits. Si des vomissements, de la diarrhée, des douleurs abdominales, une irritation de la peau ou un gonflement du visage apparaissent après la consommation de protéines de soja, arrêtez immédiatement la supplémentation et consultez votre médecin.

  • Protéines de chanvre : Faux positifs dans les tests de dépistage de drogues

Bien que les compléments protéiques de chanvre contiennent de très petites quantités de THC, ce composé peut apparaître dans l’urine et être positif dans les tests les plus sensibles.

Ces effets indésirables disparaîtront après l’arrêt de la consommation de compléments protéiques végétaux. Comme vous pouvez le constater, la protéine de soja est celle qui est la plus associée à l’apparition d’effets indésirables. C’est pourquoi ce produit est en désuétude, malgré son profil nutritionnel prometteur.

Quelles sont les contre-indications des protéines végétales ?

La sécurité des protéines végétales est très élevée, bien que certaines personnes doivent être particulièrement prudentes lorsqu’elles se supplémentent avec ces produits. Si vous appartenez à l’un des groupes de la liste suivante, demandez conseil à un professionnel avant de commencer une supplémentation en protéines végétales :

  • Les personnes qui doivent contrôler leur taux de sodium : bien que les protéines végétales favorisent le contrôle de la pression artérielle, de nombreux produits de supplémentation contiennent des quantités élevées de sodium, ce qui a un effet négatif sur l’hypertension. Il sera essentiel pour ces personnes d’utiliser des suppléments à faible teneur en sodium.
  • Femmes enceintes : Bien que l’utilisation de suppléments à base de plantes n’ait pas été associée à des altérations pendant la grossesse, la prudence est de mise avant d’utiliser tout supplément chez les femmes enceintes.
  • Personnes souffrant de goutte ou de taux d’acide urique élevés : l’utilisation de protéines végétales de pois a été associée à une aggravation des crises de goutte chez certaines personnes, son utilisation n’est donc pas recommandée chez ces personnes.
  • Personnes ayant des antécédents de cancer de la vessie : un lien a été établi entre l’utilisation de protéines de soja et une incidence accrue de cancer de la vessie. Par conséquent, une utilisation prudente de ce complément est conseillée aux personnes sensibles à ce type de maladie.

Heureusement, il existe une telle variété de suppléments de protéines végétales (soja, pois, riz, chia et différents mélanges) qu’il ne sera pas nécessaire de renoncer à la supplémentation dans la plupart des cas ci-dessus. Un simple changement de type de protéines végétales suffira amplement à éviter toute complication.

Quel est le prix des suppléments de protéines végétales ?

Les suppléments de protéines végétales sont fabriqués, dans la plupart des cas, selon des normes de qualité sélectionnées qui finissent par avoir un impact sur le prix final de l’article. Le prix moyen de ces produits se situe entre 20 € et 30 € par kilo (poudre) ou par boîte (200 comprimés).

Heureusement, il existe des offres, des ventes et des promotions qui réduisent considérablement le prix de ces produits. Les suppléments de protéines végétales expirent généralement deux ans après leur fabrication. Nous vous conseillons donc de profiter des offres pour acheter de grandes quantités de suppléments à un prix plus abordable.

Critères d’achat

prix-supplement-proteine-vegetaleLors du choix d’un complément de protéines végétales, il existe un certain nombre de critères d’achat qu’il ne faut pas oublier. C’est pourquoi nous avons souligné les caractéristiques les plus importantes lors du choix de votre nouveau produit de supplémentation. Lisez attentivement les points suivants ; ils vous permettront d’obtenir les meilleures protéines végétales disponibles :

Allergènes

Bien que les protéines d’origine végétale conviennent aux végétaliens et ne contiennent pas de lactose, de poisson ou de crustacés, elles peuvent contenir du gluten et des fruits à coque. Les personnes allergiques doivent être particulièrement vigilantes lorsqu’elles choisissent un supplément de protéines végétales. Vérifiez l’étiquetage et n’hésitez pas à demander au vendeur si nécessaire.

De toutes les sources de protéines végétales, le soja est sans doute le composé le plus associé à l’apparition de réactions allergiques après consommation. Nous vous conseillons d’utiliser les compléments à base de soja à bon escient, en commençant par de petites doses et en augmentant la quantité s’il n’y a pas d’effets indésirables.

Interactions médicamenteuses

Certaines interactions médicamenteuses ont été signalées entre les suppléments de protéines végétales de soja et les médicaments contenant des œstrogènes ou bloquant les œstrogènes (tels que les contraceptifs oraux ou les inhibiteurs d’œstrogènes). Si vous prenez l’un de ces médicaments, consultez votre médecin avant d’utiliser un supplément de soja.

Sucre ajouté

De nombreux suppléments de protéines végétales, en particulier les mélanges de protéines, contiennent du sucre ajouté pour améliorer leur goût. Si vous voulez éviter les sucres libres inutiles, choisissez des produits dits “à saveur neutre”, qui sont généralement exempts de sucres, d’édulcorants ou d’arômes artificiels.

Teneur en leucine

Plusieurs études ont établi un lien entre l’augmentation de la masse musculaire et la consommation de quantités suffisantes de leucine, un acide aminé. Les suppléments fabriqués à partir de protéines animales (comme le lactosérum) sont riches en cet acide aminé, tandis que les protéines végétales contiennent des quantités plus modestes de leucine.

Si vous souhaitez augmenter votre masse musculaire, recherchez un complément protéique d’origine végétale riche en leucine. Il existe des produits destinés aux professionnels du culturisme végétalien qui sont enrichis de cet acide aminé, favorisant la croissance correcte de la masse musculaire chez les athlètes “à base de plantes”.

Origine et qualité

Il est important que vous vérifiiez l’origine de la matière première utilisée pour créer votre complément. Certains pays (comme les États-Unis) autorisent l’utilisation d’éléments transgéniques. Les pays européens, en revanche, ont tendance à utiliser des produits sans OGM et sans pesticides, qui ont la préférence des consommateurs plus expérimentés.

Éléments supplémentaires

Les protéines végétales peuvent également contenir des vitamines, des probiotiques, des prébiotiques, des minéraux et des extraits de plantes. En fonction de vos besoins, vous pouvez choisir l’une de ces combinaisons (par exemple, les probiotiques amélioreront votre transit intestinal), mais n’oubliez pas que le prix du produit augmentera de manière exponentielle.

Résumé

Les régimes à base de plantes fournissent des fibres, des vitamines et des minéraux. Cependant, s’ils ne sont pas effectués avec un soin exquis, ils entraîneront des carences en protéines aux conséquences graves. L’utilisation d’un complément de protéines végétales permet d’éviter ces effets indésirables tout en apportant énergie, force et vitalité.

Bien que les végétaliens et les végétariens soient ceux qui bénéficient le plus de l’utilisation de ces compléments, les omnivores peuvent également utiliser les protéines végétales pour améliorer leur régime alimentaire et augmenter leur masse musculaire. Utilisées à bon escient, les protéines végétales n’ont rien à voir avec le lactosérum !